Evasion fiscale

Les paradis fiscaux sont une arme d’occultation massive des transactions des ultra-riches et des multinationales, aidés dans leurs montages opaques par toute une série d’intermédiaires financiers ou juridiques. La société civile, ONG, lanceurs d’alerte et journalistes, soulignent régulièrement les conséquences économiques et sociales de telles pratiques. En effet, celles-ci permettent aux acteurs économiques de cacher l’origine potentiellement frauduleuse de leur revenu ou chiffre d’affaire (corruption, blanchiment) et privent de nombreux États de recettes notamment fiscales pourtant indispensables à la fourniture de services publics de qualité et donc à la réalisation des droits économiques, sociaux et culturels. L’opacité et les montages sont en outre des leviers pour assurer l’impunité en exportant les impacts néfastes des activités dans des juridictions peu regardantes.
Sherpa met tout en œuvre pour engager non seulement la responsabilité des entreprises et particuliers privilégiés pratiquant l’évasion fiscale mais également Sherpa souhaite engager celle des intermédiaires financiers qui créent les montages financiers les plus complexes pour éviter l’impôt. Sherpa s’est ainsi constituée partie civile dans le dossier Balkany et a suivi l’instruction afin de souligner et dénoncer l’ingénierie financière mise en place.

Evasion fiscale en Zambie : Plainte contre Glencore International AG et First Quantum Minerals

Communiqués de presse, Contentieux stratégique, Evasion fiscale

Lausanne/Zurich/Paris/Lusaka. L’association Sherpa (France), le Center for Trade Policy and Development (Zambie), la Déclaration de...

En lire plus
Fermer