L’UEFA doit rejeter la candidature du parlementaire ukrainien Andriy Pavelko

L’UEFA doit rejeter la candidature du parlementaire ukrainien Andriy Pavelko

L’association SHERPA aux côtés de l’association ukrainienne Futures Initiatives, demandent à l’Union des associations européennes de football (UEFA) de rejeter l’intégration d’Andriy Pavelko au Comité Exécutif de l’Union pour des questions éthiques.

Andriy Pavelko, dirigeant de la Fédération de football d’Ukraine et député au sein du Parlement ukrainien, s’est porté candidat pour intégrer le Comité exécutif de l’UEFA. Or, les fonctions du parlementaire ukrainien constituent une situation que le Conseil de l’Europe proscrit, à savoir siéger dans un organe décisionnel de l’UEFA tout en étant par ailleurs membre d’un Parlement.

SHERPA et Futures Initiatives expriment leur inquiétude quant à un tel cumul entre des fonctions publiques et privées, qui n’apparaissent pas compatibles entre elles, et rappellent que la presse internationale fait état de nombreux scandales de corruption et d’enquêtes concernant Monsieur Andriy Pavelko.

Selon les statuts de l’UEFA, l’association a notamment pour but de « promouvoir et protéger les normes éthiques et la bonne gouvernance dans le football européen » (article 2 des Statuts de l’UEFA). Selon l’article 7 bis de ces mêmes Statuts « Les associations membres doivent diriger leurs affaires en toute indépendance et sans l’influence indue d’aucun tiers ».

Récemment, les révélations des « FootballLeaks » ont mis en évidence des pratiques qui portent atteinte à l’intérêt général et la nécessité d’être particulièrement vigilant sur les questions économiques et sociales qui touchent le monde du football.

Ainsi, au moment où l’éthique du monde du football est questionnée, SHERPA et Futur Initiatives demandent à l’UEFA de prendre en compte les révélations entourant la personnalité d’Andriy Pavelko et d’affirmer les incompatibilités de sa fonction pour intégrer le Comité Exécutif de l’Union.