Organisation

Sherpa, dont l’équipe permanente comprend quatre salariés, fonctionne aussi grâce à l’engagement de ses administrateurs. L’association dispose par ailleurs d’un comité d’experts et d’un réseau d’avocats référents. Les activités de Sherpa reposent également sur le généreux soutien de volontaires et de stagiaires.
En 2013, trois stagiaires, trois volontaires et vingt-deux bénévoles à titre ponctuel ont participé aux activités de l’association.

L’équipe permanente

Laetitia Liebert

Laetitia Liebert- © Sylvain Demange

Laetitia Liebert, Directrice

Humaniste et citoyenne du monde, titulaire d’un doctorat scientifique, elle a commencé sa carrière internationale en entreprise dans l’export avant de diriger des équipes et des programmes de développement rural et de santé au sein d’ONG – AVSF, MSF – sur le terrain en Palestine, en Israël, en Angola puis au siège en France, USA et Japon. Elle dirige ensuite le bureau international de Greenpeace Méditerranée et mène des campagnes stratégiques dans le domaine de l’énergie et l’agriculture au Liban, en Égypte, en Jordanie, en Israël et en Turquie, pays dont les populations sont sévèrement touchées par les politiques commerciales et d’investissement locales. Sensible aux graves conséquences humaines que la mondialisation non régulée génère, elle décide de rejoindre Sherpa en août 2014.

Laetitia Liebert parle couramment l’arabe, l’hébreu, le portugais, l’espagnol et l’anglais.

Sandra Cossart - © Camille Hascoet

Sandra Cossart – © Camille Hascoet

Sandra Cossart, Responsable du programme Globalisation et Droits Humains – RSE

Avocate de formation et diplômée de Sciences Po, elle a commencé sa carrière dans les organisations internationales, Parlement européen et Conseil de l’Europe, avant de travailler plusieurs années à Moscou comme responsable d’un projet de coopération de l’Union européenne en Russie. A son retour en France, elle rejoint un cabinet d’avocats où elle pratique le conseil et le contentieux, notamment en droit des affaires, et s’implique parallèlement dans des associations d’aide aux réfugiés. En 2002, elle part s’installer à Londres et développe une activité de conseil pour des entreprises russes avant d’intégrer le Business and Human Rights Ressource Centre. Après huit années passées en Angleterre, Sandra Cossart a rejoint Sherpa en 2010.

Sandra Cossart parle couramment l’anglais et le russe.

Marie-Laure Guislain - © Camille Hascoet

Marie-Laure Guislain – © Camille Hascoet

Marie-Laure Guislain, Programme Globalisation et Droits Humains-RSE, Responsable du contentieux

Avocate de formation et diplômée d’un LLM en Coopération Internationale et Droits de l’Homme, elle travaille à Buenos Aires en 2010 pour l’ONG de droits de l’Homme CELS, s’implique dans la gestion de projets de développement, et la réalisation d’un documentaire de sensibilisation sur le droit des migrants. Elle poursuit en 2011 dans la coordination de projets en Colombie, avec les communautés déplacées par le conflit armé, pour la protection de leurs droits et ressources naturelles, avant de rejoindre Sherpa en 2012.

Marie-Laure Guislain parle couramment l’anglais et l’espagnol.

Sophie Lemaître - © Sylvain Demange

Sophie Lemaître – © Sylvain Demange

Sophie Lemaître, Programme Flux Financiers Illicites, Juriste – Ressources Naturelles

Elle a commencé sa carrière avec le CIRAD, un centre de recherche international en agronomie et développement, et l’Organisation des Nations Unis pour l’alimentation et l’agriculture (FAO) sur les questions forestières, notamment de gouvernance et de renforcement de l’application des réglementations forestières. Elle rejoint Sherpa en avril 2014 dans le cadre d’un doctorat en droit avec le laboratoire de recherche Institut de l’Ouest Droit et Europe, rattaché à l’université de Rennes et au CNRS.

Sophie Lemaître parle couramment l’anglais.

Manon Serrand - © Camille Hascoet

Manon Serrand – © Camille Hascoet

Manon Serrand, Chargée administrative et financière

Initialement formée au commerce international, elle décide de s’engager dans une voie plus alternative et décroche un master « Manager de projets internationaux » à l’Ecole de Commerce et Développement où elle se spécialise dans l’action humanitaire. En 2012, elle travaille en Inde dans une association d’éducation et de développement où elle s’occupe notamment de gestion administrative et financière. Elle perfectionne son expérience dans la collecte de fonds au sein d’ACF, et rejoint Sherpa fin 2015 pour assurer le support administratif et financier de l’association et  contribuer à la sécurisation financière de Sherpa.

Manon Serrand parle couramment l’anglais et l’espagnol.

Lisa Rieux - © Camille Hascoet

Lisa Rieux – © Camille Hascoet

Lisa Rieux, Chargée de communication

Au cours de son cursus au sein de l’Ecole de Management Strasbourg, Lisa finalise ses études en Australie où elle se spécialise en marketing et communication, plus particulièrement dans le secteur associatif et du développement. Passionnée par la défense des droits de l’Homme, et engagée dans des associations depuis des années, elle intègre en 2014 le service Communication et Publicité de l’association Amnesty International France. Afin de se perfectionner dans la stratégie de  communication, Lisa s’oriente ensuite vers les agences de communication et entre chez Babel, Stratégie et Communication. Elle intègre Sherpa en octobre 2015 pour mettre ses compétences au service d’une association de défense des droits.

Lisa Rieux parle couramment l’anglais et l’allemand.

Le Conseil d’administration

William Bourdon - © Sylvain Demange

William Bourdon – © Sylvain Demange

William Bourdon, président-fondateur de Sherpa

William Bourdon est avocat au barreau de Paris. Il est associé chez Bourdon-Voituriez-Burget où il traite principalement de dossiers touchant au droit des affaires, droit des médias et droit pénal. Il poursuit par ailleurs des activités dans le domaine des droits de l’Homme. Il a notamment été le conseil de familles franco chiliennes dans le cadre de la plainte déposée au mois d’octobre 1998 à l’encontre du Général Augusto Pinochet ou encore auprès des parties civiles dans le cadre de procédures introduites en France contre des criminels de guerre serbes. De 1995 à 2000, il a été secrétaire général de la Fédération internationale des Droits de l’Homme. William Bourdon est l’auteur de plusieurs ouvrages sur les questions de justice internationale et de droits de l’Homme. Son dernier ouvrage “Petit manuel de désobéissance citoyenne” a été publié en 2014 aux Éditions JC Lattès.

William Bourdon est élu au Conseil d’Administration de l’association depuis le 28 septembre 2001.

IMG_7252NB

©Constance Doyle

 

Franceline Lepany, vice-présidente de Sherpa

Avocate ayant prêté serment en 1972, après avoir exercé plusieurs mandats électifs professionnels (CNB, ordre des avocats de PARIS), elle est désormais avocat honoraire.
Dans le cadre de son travail associatif, elle s’intéresse aux problèmes relatifs à la traite des êtres humains par l’exploitation sexuelle (Présidente de l’association LES AMIS DU BUS DES FEMMES) et par le travail (membre du CA du Comité contre l’esclavage moderne).

Intéressée par l’approche de Sherpa, notamment sur les incidences de l’économie mondiale et les droits de l’homme, elle rejoint notre CA en 2015.

Jean Merckaert - © Sylvain Demange

Jean Merckaert – © Sylvain Demange

Jean Merckaert, secrétaire de Sherpa

Il est rédacteur en chef de la revue Projet depuis Mai 2010. Avant cela, il travaillait pour le CCFD-Terre solidaire où il était chargé des questions de financement du développement, et assurait dans le même temps la coordination de la plate-forme paradis fiscaux et judiciaires. Il est l’auteur de bon nombre de rapports pour le CCFD sur les biens mal acquis, les paradis fiscaux et la dette des pays du Sud.

Jean Merckaert est élu au Conseil d’Administration de l’association depuis le 10 juin 2011.

135x200 GrisEric Moutet, trésorier de Sherpa

Ancien étudiant dans le 3ème cycle de droit pénal dirigé par Mireille Delmas Marty, il est aujourd’hui avocat au Barreau de Paris. Après des débuts devant les tribunaux correctionnels et la cour d’assises, c’est aux juridictions prud’homales qu’il finit par se consacrer entièrement.
En tant qu’avocat en droit du travail, il assiste les salariés, les comités d’entreprises et les organisations syndicales devant toutes les juridictions, aussi bien au niveau individuel que collectif.
Aux côtés de Sherpa depuis plusieurs années, il œuvre pour une responsabilité effective des acteurs économiques dans le cadre d’infractions constatées en matière de droits humains.

Eric Moutet est élu au Conseil d’Administration de l’association depuis le 19 juin 2014.

135x200 GrisMireille Delmas-Marty

Mireille Delmas-Marty est agrégée en droit privé et en sciences criminelles. Sa carrière de professeure, après un bref assistanat à la Faculté de droit de Paris (1967-1970), l’a conduite à enseigner dans les universités de Lille II (1970-1977), Paris XI (1977-1990) et Paris I (1990-2002). Membre de l’Institut universitaire de France (1992-2002), elle a été élue au Collège de France où elle occupe, depuis 2002, la chaire « Études juridiques comparatives et internationalisation du droit ». En 2007, elle a été élue membre de l’Académie des Sciences Morales et Politiques.

Mireille Delmas-Marty est élue au Conseil d’Administration de l’association depuis le 29 mars 2008.

IMG_7270NB

©Constance Doyle

Eric Alt

Il a été vice président du Syndicat de la magistrature et de l’association MEDEL (Magistrats Européens pour la Démocratie et les Libertés). Il est co-auteur du « Que-sais-je » sur la lutte contre la corruption (PUF, 1997) et de « L’Esprit de Corruption » (Ed. du Bord de l’eau, 2012). Il est actuellement conseiller référendaire à la Cour de cassation.

Eric Alt est élu au Conseil d’Administration de l’association depuis le 10 juin 2011.

IMG_7260NB

©Constance Doyle

Chantal Cutajar 

Chantal Cutajar est docteur en droit privé et sciences criminelles et maître de conférences HDR, hors classe des facultés de droit à l’Université de Strasbourg. Elle est l’actuelle directrice du Master Juriste Conformité / Compliance Officer et du Collège Européen des Investigations Financières et de l’Analyse financière Criminelle (CEIFAC). Spécialiste en lutte contre la criminalité organisée, elle dirige aussi le Groupe de Recherches Approfondies Sur la Criminalité Organisée (GRASCO). Elle est également auteur de plusieurs ouvrages et articles sur le blanchiment, la corruption et la lutte contre la criminalité organisée.

Chantal Cutajar est élue au Conseil d’Administration de l’association depuis le 10 juin 2011.

135x200 GrisLaurence Sinopoli

Enseignante-chercheuse depuis 2000 à l’Université de Paris X Nanterre, Laurence Sinopoli co-dirige le CEJEC, Centre d’études juridiques européennes et comparées.
Les liens entre droit international privé et droits de l’homme sont au coeur de ses recherches et enseignements.
Fondatrice d’une clinique du droit, elle défend l’interaction entre l’université et la société civile et développe une réflexion sur l’effectivité et l’efficacité du droit.
Auteure d’une thèse et d’articles sur le « droit au procès équitable dans les rapports privés internationaux », elle s’attache à montrer que l’applicabilité des normes en matière de droits de l’homme s’accompagne d’un manque cruel de dispositifs permettant leur mise en oeuvre. Elle a récemment co-dirigé un ouvrage paru chez Dalloz, « Les actions en justice au-delà de l’intérêt personnel ».

Laurence Sinopoli est élue au Conseil d’Administration de l’association depuis le 13 décembre 2013.

IMG_7271NB

©Constance Doyle

 

Jean-Pierre Getti 

Magistrat depuis trente ans, il a exercé pendant quinze ans les fonctions de juge d’instruction à Paris, plus particulièrement dans le cadre des enquêtes relatives aux crimes contre l’humanité (Touvier, Bousquet, Boudarel). Parti en détachement auprès de l’ONU comme adjoint au procureur du Tribunal Pénal International chargé de la poursuite des crimes dans l’ex-Yougoslavie, puis au Rwanda, il est nommé à son retour en France conseiller à la Cour d’appel de Paris. Il a exercé pendant quinze ans les fonctions de président de la Cour d’assises. Jean-Pierre Getti est actuellement président de chambre de la Cour d’appel de Versailles.

Jean-Pierre Getti est élu au Conseil d’Administration de l’association depuis le 29 mars 2008.

IMG_7315NB

©Constance Doyle

 

Eve Aulong 

Actuellement Directrice de la Communication des Services judiciaires au ministère de la Justice, elle est diplômée en communication ainsi qu’en management des ressources humaines et de la RSE (IAE de paris). Elle est aussi ancienne auditrice de l’Institut des Hautes Etudes de l’Entreprise (IHEE).
Le fil rouge de son parcours professionnel au service de la communication publique est marqué par l’intérêt général. Il se traduit par une collaboration renouvelée avec les fonctions publiques d’Etat, territoriale et hospitalière.

Son engagement auprès de Sherpa est animé par le besoin de contribuer au rétablissement de la légitimité de l’action et de la décision publique. C’est à ses yeux un enjeu majeur de cohésion et de confiance de la société civile dans ses institutions, lesquelles devraient être exemplaires en matière de Responsabilité sociale et sociétale.