SAMSUNG, le leader mondial des smartphones, poursuivi pour pratiques commerciales trompeuses

Sherpa+Indecosa

 

Paris, 17 décembre 2015

Depuis 2013, Sherpa enquête sur les violations des droits de l’Homme qui seraient commises dans les usines Samsung. Après une plainte classée sans suite en décembre 2014, Indecosa-CGT et Sherpa citent aujourd’hui, le géant de l’électronique, SAMSUNG ELECTRONICS FRANCE (SEF) et SAMSUNG MONDE, à comparaître devant le tribunal de Bobigny pour pratiques commerciales trompeuses.

En effet, la solidité des éléments du rapport de China Labor Watch a convaincu Sherpa de la pertinence d’utiliser la citation directe.

Les rapports extrêmement documentés de l’ONG locale China Labor Watch notamment, révèlent des violations des droits de l’Homme dans les usines de SAMSUNG en Chine et en Corée : exploitation d’enfants de moins de 16 ans, heures de travail abusives, mise en danger des salariés, expositions à des substances toxiques (benzène), travail forcé et violence sur les travailleurs.

Alors que le leader mondial du smartphone se targue de mettre en place des engagements éthiques exemplaires dans ses usines afin de prévenir les violations des droits humains, Sherpa et Indecosa-CGT souhaitent faire juger ce double discours  mondial qui consiste à séduire les consommateurs par une communication éthique tout en fermant les yeux sur des comportements absolument contraires.

Cette procédure a également pour dessein de rappeler que le Code de la consommation peut constituer une base sérieuse pour mettre un terme à l’irresponsabilité juridique des grands acteurs du marché quand ils se targuent d’être les plus vertueux.

 

Contact presse :

  • Arnaud Faucon, secrétaire National Indecosa-CGT : 06 08 10 62 42
  • Laetitia Liebert, Directrice générale de Sherpa : 06 52 16 35 61
  • Marie-Laure Guislain, Responsable du contentieux de Sherpa : 06 60 29 59 64