Rédigé par 10 h 56 min Communiqués de presse, Contentieux stratégique, Droit des travailleurs et esclavage moderne

Une mission d’enquête peut mettre le Qatar hors-jeu

Tribune de Genève, 11/01/2016 par Alain Jourdan

Mondial 2022. L’Organisation internationale du travail (OIT) va envoyer des experts pour vérifier les conditions de travail sur les chantiers de la Coupe du monde de football. Doha doute de son impartialité.

En novembre dernier, le conseil d’administration de l’Organisation internationale du travail (OIT) a approuvé, à une forte majorité (35 voix pour, 13 contre, 7 abstentions), l’envoi d’une mission d’enquête sur le travail forcé au Qatar. En ligne de mire: le chantier de la Coupe du monde de football de 2022. Plusieurs rapports ont dénoncé, au cours des dernières années, l’exploitation des ouvriers étrangers soumis au système de la Kafala (lire l’encadré ci-contre) et victimes d’accidents parfois mortels.

 

Lire la suite de l’article ici.

Étiquettes : , , Dernière modification: 18 décembre 2019
Fermer