Rédigé par 14 h 48 min -Non classé-fr, Nos interventions, Plaidoyer, Recherches et publications, Responsabiliser les acteurs économiques

Actes du colloque “Entreprises et communs”

Objectifs pour une législation européenne sur le devoir de vigilance

Dans le prolongement du colloque “Entreprises et communs – Nouveaux contrôles sur le pouvoir économique” organisé à l’Université de Paris Nanterre, Sandra Cossart et Lucie Chatelain reviennent sur les objectifs d’une législation européenne sur le devoir de vigilance dans un entretien publié dans la Revue des droits de l’Homme.

Télécharger l’entretien

Le 30 janvier 2020 a eu lieu un colloque à l’Université de Paris Nanterre sur les entreprises et les communs. La loi relative au devoir de vigilance des sociétés mères et des entreprises donneuses d’ordre a été l’une des thématiques incontournables et transversales de la journée. Afin de rendre compte des réflexions et d’approfondir certaines questions fondamentales et d’actualité liées à cette loi pionnière, des entretiens approfondis ont été menés avec certains invités. Ainsi, les représentants d’association (CCFD-Terre solidaire, Les Amis de la Terre, Sherpa), largement impliqués dans le processus législatif, ont été interrogés sur les premières actions en justice basées sur cette loi qu’ils mènent ou soutiennent contre Total et EDF ainsi que sur les propositions d’amélioration du dispositif pour l’initiative européenne à venir, tandis que certains universitaires (A. Danis-Fatôme, A.S-Epstein, J. Rochfeld, T. Perroud) ont été questionnés sur les réels apports du devoir de vigilance.

Les actes du colloque sont disponibles sur le site de la Revue des droits de l’Homme.

Étiquettes : Dernière modification: 18 mars 2021
Fermer