Blanchiment d’argent, corruption et trafic d’influence

Pays : Ouzbékistan, France, Suisse, Suède

Élite politique visée : Gulnara Karimova, fille ainée du président de la République d’Ouzbékistan

Les Faits…

En 2007, l’entreprise de télécommunication suédoise, « TeliaSonera », aurait accédé au marché ouzbek grâce à la société Talikant en versant une transaction de 350 millions USD pour obtenir la licence du réseau 3G. Gulnara Karimova aurait des liens étroits avec la société « Takilant ». Or, selon la loi ouzbek, seul le gouvernement est autorisé à délivrer des licences de télécommunications. Une enquête est ouverte en Suède et en Suisse pour corruption. Une demande d’entraide judiciaire est faite auprès de la France car Goulnara Karimova détiendrait des biens qui auraient été achetés grâce à des actes de corruption.

Gulnara Karimova

Gulnara Karimova, fille ainée du président
de la République d’Ouzbékistan

Goulnara Karimova a en effet créé en 2009 et 2010 des sociétés civiles immobilières (SCI) à Paris, spécialisées dans le secteur d’activité de la location de terrains et d’autres biens immobiliers :

  • – La SCI « Invest service group », créé le 10 septembre 2009, qui a acheté un appartement dans le 16e arrondissement à Paris.
  • – La SCI « Invest Studio », créé le 04 mai 2010, qui a acheté une propriété à Gassin ainsi que le château de Groussay.

Ces biens ont été acquis pour un total d’environ 50 millions d’euros.

Intérêt du fondement/Obstacles contournés…

Lutter contre l’impunité des chefs d’État et leurs proches, la corruption et le détournement de fonds publics sur le fondement du blanchiment en bande organisée, corruption d’agents publics étrangers et de personnes privées.

Ce que le travail de Sherpa permet…

Sherpa a demandé à se joindre à la procédure en cours ; demande qui a été acceptée. Sherpa peut désormais avoir accès à toutes les pièces de la procédure et donc apporter de nouveaux éléments de preuves au juge pour l’appuyer dans son travail d’enquête. Sherpa a également participé à un atelier organisé à Berne en novembre 2014 avec différents partenaires travaillant sur l’Ouzbékistan.

Les enquêtes initiées dans les différents pays continuent. Sherpa accompagne attentivement le dossier.

Procédures & Dates clés…

Septembre 2012 Ouverture d’une enquête en Suède pour corruption en liens avec diverses acquisitions de l’entreprise suédoise, TeliaSonera, sur le marché ouzbek des télécommunications.

Février 2013 – Ouverture d’une information judiciaire par le pôle financier de Paris contre X pour « blanchiment en bande organisée » et « corruption d’agent étranger ».

Mars 2014 Envoi d’un courrier de Sherpa au juge d’instruction pour se constituer partie civile.

Juin 2014 – Demande de constitution de partie civile acceptée.

Septembre 2014 L’appartement parisien, la villa sur la Côte d’Azur et le château de Groussay ont été saisis.