Rédigé par 16 h 33 min Communiqués de presse

Gabon : les ONG dénoncent la condamnation du militant Marc Ona

Paris, le 29 mars 2013Le CCFD-Terre Solidaire, le Secours Catholique, Sherpa, Survie et Transparency International France expriment leur vive préoccupation suite à la lourde condamnation par la justice gabonaise de Marc Ona, figure centrale et courageuse de la société civile gabonaise, président de la coalition « Publiez ce que vous payez » au Gabon, à 6 mois de prison avec sursis et 5 millions de FCFA d’amende, pour avoir mis en cause publiquement le chef de cabinet d’Ali Bongo, Liban Souleymane.

Les ONG y voient une instrumentalisation de la justice et une atteinte grave à la liberté d’expression, alors que Marc Ona dénonce inlassablement le manque de transparence dans la gestion de la rente pétrolière – qui a valu récemment au Gabon d’être exclu de l’Initiative de transparence des industries extractives (EITI) et à la famille Bongo d’être poursuivie en France dans l’affaire dite des « biens mal acquis ».

Les ONG françaises expriment leur entière solidarité avec Marc Ona, et attendent du gouvernement français qu’il exprime publiquement sa préoccupation suite à cette atteinte aux libertés publiques au Gabon.

Contact presse

Sherpa – Jean Merckaert

Liens utiles :

***

Étiquettes : , , , , , , , , , , , , , , , Dernière modification: 23 juin 2021
Fermer