« La société civile de M. Macron est plutôt une élite alternative »

Dans Le Monde, le 1er juin 2017, Par William Bourdon

 

Sous Aristote, le rôle de la « société civile » était de « créer l’unité politique de la cité ». La définition d’aujourd’hui s’est précisée : « Des femmes et des hommes issus de l’ensemble des associations à caractère non gouvernemental et à but non lucratif, l’auto-organisation de la société. »

La nomination de onze ministres qualifiés au titre de cette organisation sociale me semble se limiter à une opération borgne. Ceux que le pouvoir désigne sont des chefs d’entreprise, de hauts cadres du privé, des lobbyistes, disons plutôt une « élite alternative ». Saura-t-elle affronter les drames de notre France d’en bas ?

 

Retrouvez l’article en entier ici.