Biens Mal Acquis : Le procès de Teodoro Nguema Obiang, fils du président équato-guinéen, s’ouvre enfin

Paris, le 19 juin 2107

Après 10 ans de procédure, l’affaire dite des Biens Mal Acquis voit s’ouvrir un premier procès le lundi 19 juin prochain à 13h30.

A partir de cette date et ce pendant trois semaines, le fils du président de Guinée-Equatoriale, Teodoro Nguema Obiang est renvoyé devant le Tribunal correctionnel de Paris pour des faits de blanchiment d’abus de biens sociaux, de blanchiment de détournement de fonds publics, de blanchiment d’abus de confiance, et de blanchiment de corruption commis sur le sol français entre 1997 et 2011.

Pour la première fois, un haut dignitaire sera jugé pour ce type d’infractions.

 

Procédure initiée par Sherpa en 2007 puis relayée par Transparency International France en 2008, les associations ont vu le prévenu, ainsi que ses avocats, tenter de mettre des obstacles à la tâche des magistrats instructeurs tout au long de la procédure afin d’empêcher l’information judiciaire d’arriver à son terme.

Ce premier procès d’agent public étranger pour des faits de corruption et de blanchiment constitue un message fort dans la lutte contre l’impunité et la grande corruption au niveau international.

 

Les dates et horaires d’audience sont les suivantes Tribunal correctionnel de Paris – 4, boulevard du Palais – 75001 Paris :

  •  – 19 juin : après midi (à partir de 13h30)
  •  – 21 juin : matin (à partir de 9h)
  •  – 22 juin : après midi (à partir de 13h30)
  •  – 26 juin : après midi (à partir de 13h30)
  •  – 28 juin : matin (à partir de 9h)
  •  – 29 juin : après midi (à partir de 13h30)
  •  – 3 juillet : après midi (à partir de 13h30)
  •  – 5 juillet : matin (à partir de 9h)
  •  – 6 juillet : après midi (à partir de 13h30)