Environnement et climat

Il est temps de reconnaître que la mondialisation économique est à la source du dérèglement climatique et de la destruction de la biodiversité. Nous ne pouvons plus ignorer le rôle déterminant que jouent les grandes entreprises dans la destruction de notre écosystème alors que 71 %
des émissions de GES mondiales émaneraient des 100 sociétés les
plus polluantes, selon un récent rapport de l’ONG Carbone Disclosure Projet. Gouverner la mondialisation par le droit passera par la mise
en œuvre des responsabilités des acteurs qui polluent la planète, et entravent l’accès aux premières ressources nécessaires à l’ensemble de l’humanité.

Des palmiers et des hommes : Comment la SOCAPALM viole les droits sociaux et environnementaux des communautés locales

Communiqués de presse, Contentieux stratégique, Environnement et climat

MISEREOR (Allemagne), le Centre pour l’environnement et le développement (Cameroun), la FOCARFE (Cameroun) et l’association Sherpa...

En lire plus
Fermer